Le Sénat se dirige-t-il vers un autre scandale des dépenses?

Une enquête de la Canadian Broadcasting Corporation portant sur les derniers mois de l’année 2013 indique des dépenses considérables concernant le transport de trois sénateurs conservateurs nommés par Harper. Don Meredith, Scott Tannas ainsi que Donald Plett, de Ontario, l’Alberta et le Manitoba respectivement, ont semble-t-il étés les sénateurs ayant le plus dépensé dans les derniers mois, alors que la controverse portant sur les dépenses de trois autres sénateurs faisait rage à travers le pays. Scott Tannas est le plus dépensier, avec une seule paire de billet d’avion de première classe à 12 000$, pour ensuite se retrouver avec un total de 25 000$ en un mois, uniquement en déplacements. M. Tannas a affirmé qu’il était encore un petit nouveau au Sénat, alors qu’il a été nommé sénateur au printemps 2012, ce qui fera bientôt deux ans. Alors que Tannas a voté pour la suspension de ses collègues conservateurs, ce n’est pas le cas de Donald Plett. Ayant dépensé près de 12 000$ en transports entre Landmark, Manitoba et Ottawa en seulement quelques mois. Celui-ci avait décidé de voter contre la punition infligée à ses collègues, une décision qui pourrait lui éclater en pleine face si l’opposition décidait de bien jouer ses cartes. Quant à Don Meredith, un pasteur de la grande région de Toronto, celui-ci s’avère être le sénateur le moins dispendieux des trois aux yeux des payeurs de taxes. Un billet d’avion en classe affaires qui coûte entre 1 100 et 1 400$ est comparable à celui de Donald Plett. Le problème réside dans le fait que Meredith réside à Toronto, et que Toronto n’est qu’à environ une toute petite heure d’Ottawa en avion. De plus, le coût d’un billet d’avion en classe économique entre les deux grandes villes de l’Ontario varie aux alentours de 400$.

Les sénateurs affirment avoir suivi les règles de l’art, et que ce sera à leurs collègues chargés du dossier de déterminer si leurs dépenses sont non-seulement réglementaires mais aussi une façon justifiable de dépenser l’argent que paient en impôts les Canadiens. Toutefois, il est important pour ces sénateurs de comprendre qu’en pleine période d’examen et de scandale à propos de dépenses de leurs collègues conservateurs, ce genre de dépenses n’auraient pas dû avoir lieu. Stephen Harper doit se mordre les doigts de ne pas encore avoir aboli le Sénat. Alors que les tories sont déjà en conflit interne majeur à propos du sort que l’on réserve aux sénateurs fautifs, ce nouveau rapport vient jeter de l’huile sur le feu, ce qui n’était vraiment pas nécessaire.

Meredith Tannas Plett
Les photos ici montrées sont la propriété du Sénat, qui sont retrouvables sur son site web : http://www.parl.gc.ca/SenatorsMembers/Senate/SenatorsBiography/ISenator.asp?Language=F

Advertisements
Cette entrée, publiée dans Politique Canada, est marquée , , , . Mettre ce permalien en signet.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s